J’ai lu : The Curse (3,5/5)

winner-tome-1-the-winner-s-curse-872169

The Curse
Marie Rutkoski
Lumen

Résumé : « Gagner peut être la pire des malédictions…
Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple. 
»

dystopie  / young adult / romance
esclave / suspense 

***

Cette lecture a été toute en contradictions. Est-ce clair ? Je crois pas. Parce que dans ma tête ça ne l’est pas non plus. Alors comment vous expliquer le pourquoi du comment je n’arrivais pas à me décider sur quel jugement, quelle note donner à The Curse ?

Disons qu’il y a eu beaucoup de choses que l’on trouve souvent négatives dans nos livres qui passent crème dans The Curse. Et ceci est un compliment.

Des petits clichés ? Ok mais on aime ça dans ce livre. Il y a aussi des choses que l’on voit venir mille ans à l’avance… et pourtant c’est assez plaisant pour certains passages !  J’avoue avoir deviné pas mal des éléments de l’histoire, mais quand ils arrivaient j’avais ce petit sourire sur le côté. On se dit « mouais ok, allez ça passe… »

Malgré tout on arrive aussi à être surpris par des événements qu’on n’avait pas vu venir pour le coup. Pourquoi ? L’auteure nous entourloupe avec des choses évidentes, puis nous place des choses incroyables d’un coup. Bravo.

Pourquoi un avis en demi teinte alors ?

C’est surtout le début où j’ai eu du mal à entrer dedans. En effet l’intrigue met très longtemps à se mettre en place, et l’action est arrivée que trop tardivement pour moi. On m’avait prévenue que l’histoire mettait longtemps à démarrer et malgré tout j’ai dû un peu me forcer. C’est un point négatif.

Nous avons une très bonne base mais pour apprécier vraiment ce livre à 100% j’aurais réajuster les longueurs de certains passages. En effet j’ai commencé à vraiment apprécier ma lecture vers le milieu de l’histoire puis j’ai vraiment été accrochée qu’aux 2/3. Et j’ai de nouveau été un peu déçue par la fin.

Au final je me rends compte que j’ai vraiment été accro qu’à une petite partie de tout le livre, apprécié une plus grande, et le long démarrage me laisse un arrière goût triste.

La petite remarque au passage : En commençant à lire le livre j’ai eu l’impression de relire La Sélection ! J’en ai pas mal parlé sur Instagram et Twitter pendant ma lecture ! Certains d’entre vous m’ont dit juste « non » catégoriquement, d’autres m’ont dit « oui je vois ce que tu veux dire ». En effet les deux histoires n’ont rien à voir mais les personnes qui auront lu les deux sagas verront peut-être les similitudes qui se cachent dans quelques scènes et détails des deux histoires.

Pour terminer pour une autre note positive : J’ai vraiment beaucoup aimé la manière dont ont été abordés les sujets de la musique et du chant. Ce sont là des choses qui me sont très chères. J’ai adoré les mots utilisés, les images décrites, la façon d’en parler. Waw.

Je conseille ce livre à ceux qui aiment les histoires de tensions et combats entre deux camps distincts. Et quand même un peu la romance.

Note : ★★★★☆ (3,5/5)

08b362f988bc194a64559e047376cc9a

Publicités

8 réflexions sur “J’ai lu : The Curse (3,5/5)

  1. Avec la Selection ?? Ah non, je vois pas du tout 😂 Mais je suis d’accord avec toi : il m’a fallu du temps pour être à fond dans l’histoire … par contre j’ai dévoré la fin 🙈❤️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s